Hadrien Bels était à Toulouse…

…Et c’était drôlement bien.

Heureuse rencontre que celle qui s’est déroulée à la librairie Études ce jeudi 12 mai avec Hadrien Bels. Après les traditionnels discours, Emmanuelle Garnier, présidente de l’université Jean Jaurès, Clotilde Kasten, directrice adjointe de l’ENSA et Bruno Revelli, président de l’association Écrire la ville, ont remis à Hadrien le prix Écrire la ville 2021 pour son premier roman Cinq dans tes yeux, publié aux éditions l’Iconoclaste.

Dans une ambiance chaleureuse, le géographe Luc Gwiazdzinski et Hadrien Bels ont échangé leur points de vue sur ce qu’est une ville, comment la percevoir, la raconter, comment transmettre les imaginaires qui la peuplent… Les lectures de plusieurs passages du roman par l’auteur lui-même ont fait entendre le rythme si particulier de cette langue gouailleuse, drôle et violente, si fidèle à Marseille, qui fait le sel de ce très beau livre.

Toute l’équipe attend avec impatience les prochains passages d’Hadrien Bels à Toulouse et la publication de son second roman !

Hadrien Bels à la librairie Études le 12 mai !

Hadrien Bels, Lauréat 2021 du Prix Écrire la Ville pour son roman Cinq dans tes yeux, sera présent à la librairie Études de l’université Jean Jaurès le jeudi 12 mai à 18h, pour une conversation autour de l’écriture de son roman et de son rapport à la ville de Marseille.

Venez découvrir ce roman plein de verve dont le narrateur, Stress, oscille entre son enfance dans les quartiers populaires marseillais et l’arrivée des bobos, ces « Venants » qui rénovent et animent ces quartiers… tout en chassant les habitants historiques.

Et si vous hésitez encore à venir, aiguisez donc votre curiosité avec le podcast Marseille dans tes yeux ! Hadrien Bels y raconte sa ville en déambulant dans les rues de Marseille, entre deux lectures de passages de son roman.

Le jury 2021

Camille Ammoun, auteur (lauréat prix Écrire la Ville 2020)

Susy Baldini, comité de lecture, bureau de l’association, enseignante Ensa de Toulouse

Héloïse Bezon, étudiante en lettres modernes (UTJJ)

Stéphane Bonnard, auteur et comédien, président du jury

Cécile Clarac, bibliothécaire, bibliothèque Grand M (Toulouse)

Christine Davoigneau, comité de lecture, bureau de l’association, responsable CLAP (UTJJ)

Thersile Dufaud, architecte (agence AR357, Toulouse), chargée de cours à l’ENSA de Toulouse

Damien Dupuis, Agence d’urbanisme et d’architecture de Toulouse (AUAT)

Caroline Durand, retraitée

Chloé Fabre, documentaliste, Bibliothèque universitaire centrale (UTJJ)

Pierre Hillbrandt, Caisse des Dépôts (Paris)

Philippe Laux-Jan, documentaliste, Ensa de Toulouse

Thomas Laigle, ingénieur pédagogique, Ensa de Toulouse

Eric Monin, historien, professeur à l’école nationale supérieure d’architecture et du paysage de Lille

David Neuman, professeur d’histoire-géographie, Toulouse

Clémentine Pons, Cave Poésie (Toulouse)

Arielle, libraire (Terra Nova, Toulouse)

Le président du jury

Stéphane Bonnard
Depuis 1996, il est co-directeur artistique de KompleX KapharnaüM, un groupe d’interventions urbaines qui travaille à l’émergence d’une parole singulière dans l’espace public.
Dans ce cadre, il écrit des formes à partir d’un contexte, qui mêlent plusieurs médiums (musique, vidéo, peinture, texte). Cela peut être un spectacle, une performance, une installation, un concept d’intervention sur plusieurs années dans un territoire…
Stéphane Bonnard scénarise des rencontres avec les habitants d’une ville, d’un quartier, une profession, un corps social et mène une recherche sur la dramaturgie du réel. Où comment de multiples faits croisés dans un temps donné, forment un récit qui nous dit quelque chose du monde. Plongé dans la tension et l’urgence de la parole urbaine, il développe aussi un travail d’écriture théâtrale autour du monologue. Son texte L’immobile a fait partie de la bibliothèque idéale du prix 2020. Continent, son dernier texte, publié également aux éditions Espaces 34, vient d’être monté pour l’espace public.

Saison 2021-22 : reprise du comité de lecture

Vous aimez lire ? Vous avez envie d’échanger sur vos lectures, avoir des nouvelles idées d’ouvrages à découvrir ? Alors rejoignez cette année le Comité de lecture du Prix écrire la ville, qui établira la « bibliothèque idéale » pour le jury de novembre 2022

Le comité de lecture se retrouve à peu près une fois par mois, en des lieux et horaires différents, pour permettre à chacun de pouvoir venir, selon ses contraintes. Et quand vous ne pouvez pas être présents, n’hésitez pas à envoyer titres, critiques, qui seront partagés en réunion (« contact » en bas à droite de cette page)

Venez quand vous pouvez, avec vos idées, propositions, critiques et bonne humeur !
Les titres cette année devront être ceux d’ouvrages parus entre 2018 et 2022 (pour les traductions, nous prenons la date d’édition en français).

Nous vous proposons cette première séance, en présentiel (enfin !)

le lundi 18 octobre, 18h-19h30

au foyer de la Cave Poésie (71 rue du Taur, à Toulouse ; M° Capitole)

Venez nous rencontrer « Chez René » les 18 et 19 septembre 2021 !

Le week-end prochain, nous tiendrons un stand à la Cave Poésie (71 rue du Taur, Toulouse), dans le cadre du Bazar littéraire « chez René ».

Venez discuter avec nous pour en savoir plus sur l’association, noter des idées de lectures en découvrant les bibliothèques idéales et les livres primés, retenir sur votre agenda les dates du prochain comité de lecture et les futurs évènements de novembre (remises de prix, masterclass…)…

Bibliothèque idéale 2021

Le comité de lecture, lors de sa dernière réunion de la saison, a établi la liste des ouvrages en lice pour le Prix écrire la ville 2021, constituant ainsi la bibliothèque idéale 2021.

Le jury se réunira le samedi 27 novembre 2021 et le nom de l’écrivain.e lauréat.e sera annoncé en fin de journée à la Cave Poésie à Toulouse.

Par ordre alphabétique des auteurs et autrices :

Hadrien Bels (2020) Cinq dans tes yeux. Paris : L’iconoclaste
Béatrice Commengé (2020) Alger, rue des bananiers. Lagrasse : Verdier
Laurent Gaudé (2020) Paris, 1000 vies. Arles : Actes Sud
Gauz (2020) Black Manoo. Paris : Le nouvel Attila
Olivier Hodasava (2019) Une ville de papier. Paris : Inculte
Jan Paremski et Rosa Bonaventure (2019) Ici, la mer n’est plus. Lille : Les étaques
Nicolas Rouillé (2018) Timika. Toulouse : Anacharsis

« Ougarit », de Camille Ammoun, lauréat de la 5e édition

Nous sommes heureux d’annoncer que le lauréat de cette 5ème édition est le roman Ougarit de Camille Ammoun, aux éditions Incultes, 2019. 


Non seulement, nous avons un premier prix mais le jury, sous la direction d’Emmanuel Villin, a donné une mention spéciale à l’ouvrage Le Promeneur d’Alep, de Niroz Malek, publié aux Éditions du Serpent à plumes en 2015.


Merci encore à tous les membres du jury et à Emmanuel Villin, en particulier, pour sa présidence. Nous remercions également la Cave Poésie nous a permis de diffuser sur ses ondes la proclamation du nom du lauréat. 

Jury 5e édition > 28 novembre 2020

Malgré le 2e confinement empêchant que les membres du jury se réunissent autour d’une même table, le jury de la 5e édition se tiendra en visio-conférence le samedi 28 novembre 2020, sous la présidence d’Emmanuel Villin (lauréat 2019 pour « Sporting Club »).

La proclamation de l’ouvrage lauréat, ainsi que la lecture d’extraits des différents ouvrages en lice, et l’intervention de différents membres du jury, aura lieu de 17h à 18h, sur les ondes de Radio Cave Po, la webradio de la Cave Poésie de Toulouse (animation par Modesta Suarez et Catherine Aventin).

http://www.cave-poesie.com/prix-ecrire-la-ville

Présélection pour l’appel « Les Arts dans les villes du futur et d’ailleurs » dans le cadre du 2e Prix Écrire la Ville des nouvelles 2020/2021

Présélection pour une anthologie à paraître aux éditions Arkuiris, en partenariat avec le Prix Écrire la Ville, avec le soutien du LISST-CIEU (Centre Interdisciplinaire d’Études Urbaines, de l’Université Toulouse II-Jean-Jaurès).

Émilie Chevallier Moreux, la lauréate du 1er Prix Écrire la Ville des nouvelles : « Dans les villes du futur » a finalisé sa présélection de 30 nouvelles.

Ces 30 textes seront examinés par un jury qui se réunira au premier semestre 2021 pour décerner les Prix et pour sélectionner la quinzaine à paraître dans le recueil.

Un grand bravo aux nouvellistes présélectionnées dont voici la liste ci-dessous, sachant que compte tenu de la grande quantité de nouvelles reçues, des textes de qualité ont forcément aussi été écartés :

Banach Wanda

Bergzoll Christian

Biedermann Betty

Boudet Clotilde

Bouët Elie

Boulanger Anthony

Brignon Lisa

Caza Philippe

Chanon Nicolas

Chapiteau Coralie

Conseil Julie

Dubost Adeline

Fizzala Léa

Garcia Chloé

Germier Christophe

Hasnaoui Kathrine

Henrion Soléanne

Labeeu Michelle

Le Bras Geneviève

Le Roux Brice & Romain

Linchamps Pierre

Lysøe Éric

Parmeland Boris

Peyvieux Denis

Pratt Sienna

Renaut Wilfried

Rennberg Karine

Rheal Gaetan

Tribalat Romain

Vial-Bonacci Éric

Les éditions Arkuiris à suivre ici > http://www.arkuiris.com/livre.php?id=45