Le règlement du Prix

Le Prix Écrire la Ville est la propriété exclusive de l’association éponyme, dont le siège est à l’Université Toulouse-Jean Jaurès.

 

Sélection des ouvrages

Le Prix Écrire la ville sélectionne des ouvrages de littérature dans lesquels la ville occupe une place importante, qu’il s’agisse de villes réelles ou de villes imaginaires. Les ouvrages primés doivent avoir été édités en langue française, ce qui permet donc la sélection d’ouvrages traduits en français.

Les ouvrages en question peuvent être des romans de tous genres (y compris des romans policiers ou de science-fiction), des recueils de nouvelles ou de poèmes, des bandes dessinées, etc.

Chaque ouvrage proposé doit être lu par deux lecteurs au moins.

Chaque année, un addendum au règlement établi par le C.A. de l’association du Prix Écrire la ville fixe les conditions d’éligibilité des ouvrages, en particulier les dates d’édition prises en compte.

 

Le Comité des lecteurs

Le Comité des lecteurs a pour tâche, tout au long de l’année, de sélectionner les ouvrages qui feront partie de la Bibliothèque idéale dès le mois de juin. Cette Bibliothèque idéale comprend 10 ouvrages au maximum par année.

Le Comité est libre du choix des ouvrages qu’il met en lecture en son sein dans la limite des dates d’édition retenues pour l’année en cours par le C.A.

Le Comité est libre du nombre d’ouvrages qu’il met en lecture en son sein.

Les lecteurs doivent rédiger des comptes-rendus de lecture pour chaque ouvrage lu.

Le Comité doit tenir à jour un tableau référençant l’ensemble des lectures engagées, indexant l’ensemble des fiches de lecture réalisées. L’ensemble de ces matériaux (tableau plus fiches de lectures) doit être envoyé à l’association avant la fin du mois de juin de chaque année.

Le Comité peut envoyer, avant la fin du mois de juin, des suggestions pour le choix du Président qui sera sollicité pour la Journée du Jury.

Le Comité des lecteurs peut envoyer des représentants pour participer à la réunion de préfiguration de la « Bibliothèque idéale » de l’année en cours. Le nombre de représentants du Comité sera fixé par un addendum au règlement, publié sous l’autorité du C.A. avant le mois de juin.

L’installation du Comité des lecteurs de l’année suivante se fait aussitôt après la remise du Prix de l’année en cours.

À l’avenir, d’autres Comités pourraient voir le jour (éventuellement des Comités par établissements partenaires). Tous les comités auraient alors le même fonctionnement et seraient complémentaires.

 

La réunion de préfiguration de la Bibliothèque idéale

La réunion de préfiguration de la Bibliothèque Idéale doit permettre d’avancer sur la constitution de la Bibliothèque idéale.

Cette réunion de préfiguration se tient à la fin du mois de juin. Elle a pour objet d’arbitrer entre l’ensemble des envois réalisés par le Comité des lecteurs et peut se conclure par des demandes de compléments adressés au Comité (en particulier lorsque les fiches de lecture n’auront pas permis de sélectionner ni de rejeter un ouvrage). La réunion de préfiguration peut aussi solliciter des lecteurs du Comité pour compléter des lectures ou pour prendre en compte des ouvrages récemment parus et non encore lus.

Peuvent participer (avec droit de vote) à la réunion de préfiguration de la Bibliothèque idéale les membres du C.A. de l’association et les représentants du Comité des lecteurs.

La réunion de préfiguration établit par vote une liste hiérarchisée des personnalités du monde des Lettres ou de l’Urbanisme qui seront sollicitées pour présider le Jury de l’année. Cette liste est transmise au Bureau qui veille à établir les courriers nécessaires pour inviter les personnalités dans l’ordre retenu.

La réunion de préfiguration de la Bibliothèque idéale a également pour mission de constituer le Jury de l’année en cours.

 

La Bibliothèque idéale

La réunion de constitution de la Bibliothèque idéale est présidée par un représentant du Bureau de l’association. Le président de séance organise les débats entre les représentants du Comité et fait procéder aux votes pour la sélection de 10 ouvrages au maximum.

 

Le Jury

Le Jury est constitué de membres de droit et de membres élus. Les membres de droits sont les membres du Bureau de l’association. Les membres élus sont issus soit du C.A. de l’association (hors membres du Bureau), soit du Comité des lecteurs.

Le Jury comprend entre 10 et 20 membres chaque année.

Le Jury doit être composé dans le souci d’un équilibre entre spécialistes et/ou représentants du monde des Lettres et du monde de l’Urbanisme.

Chaque membre du Jury doit avoir lu au minimum 3 des 10 ouvrages mis au concours et avoir établi une fiche de lecture sur ces trois ouvrages.

 

La présidence du Jury

Chaque année, le Bureau de l’association, sur la base de la liste des personnalités choisies lors de la réunion de préfiguration de la Bibliothèque idéale, invite une personnalité du monde des Lettres ou de l’Urbanisme pour présider la Journée du Jury.

Au sein du Jury, le président a une voix prépondérante.

Le président n’est pas tenu d’avoir lu les ouvrages mis au concours ; il est toutefois informé de la composition de la Bibliothèque idéale dès que celle-ci a été établie.

Le rôle du président consiste à arbitrer les débats entre les membres du Jury lors de la Journée du Jury, à organiser les scrutins et établir le palmarès.

C’est le président du Jury qui rend public, à la fin de la Journée du Jury, et dans le cadre d’une cérémonie ouverte au public, l’identité du lauréat de l’année.

Chaque président de Jury se voit proposer, aux termes de son mandat, le statut de « membre d’honneur » de l’association.

 

Communication autour du Prix

La communication autour du Prix est de la responsabilité du C.A. de l’association qui peut s’appuyer ou déléguer certaines de ces fonctions au Service Communication et au Service de Valorisation de la Recherche de l’Université Toulouse-Jean Jaurès.

 

 

Valorisation

Le Prix est mis en valeur, durant l’année, par différentes rencontres avec des auteurs, des conférences, voire par des ateliers d’écriture dont la mission pourrait être de faire émerger de nouveaux auteurs.

 

 

Publicités